Traitement de l’air : NEU reprend un groupe danois

Le rachat du groupe danois JKF Industri donne au pôle traitement de l’air de SFPI le leadership européen et d’importantes perspectives de développement

Neu Air Moving Technologies était déjà un acteur incontournable du l'acquisition du danois JKF Industri, cette filiale du groupe SFPI prend une position clef sur le marché européen. Implanté à La Chapelle-d'Armentières, près de Lille, le pôle de traitement de l'air de SFPI représente un ensemble de plusieurs sociétés qui totalisent 74 millions d'euros de chiffre d'affaires et 375 salariés. Solutions clefs en main JKF Industri, qui appartenait à un fonds de pension, conserve son management. La société réalise un chiffre d'affaires de 33 millions d'euros et dégage un résultat d'exploitation supérieur à 10% avec 290 salariés.

La société compte trois usines, au Danemark, en Pologne et en Malaisie. « C’était un prestataire, pas un concurrent», souligne Philippe Pieters, directeur général de Delta Neu, la principale filiale concernée par ce rapprochement. Delta Neu conçoit et assemble des solutions complètes clefs en main, alors que JKF n’installe pas les ventilateurs, dépoussiéreurs et autres tuyaux qu’il produit. Delta Neu va démultiplier le niveau de commandes passées chez JKF, à commencer par l’intégralité de ses 2 millions d’euros d’achats annuels de tuyauteries. Le portefeuille de produits du Danois comprend par ailleurs des équipements adaptés pour la filière du bois, alors que Neu est plus orienté vers la chimie ou l’agroalimentaire.

En parallèle, la présence géographique de JKF et de Neu est complémentaire : la France représente 1 % des ventes de JKF, qui de son côté est très présent en Scandinavie, en Suisse, en Pologne et en Malaisie. « Nous sommes plus forts qu’eux dans le reste du monde, notamment en Afrique. Nos zones géographiques ne se chevauchent pas », se réjouit Philippe Pieters. Lequel affiche désormais le cap des 150 millions d’euros comme perspective de ventes d’ici à 2020.

Source : Les Echos 5 décembre 2017 page 25 Olivier Ducuing : Traitement de l’air: NEU reprend un groupe danois

Voir l’article complet

Neu Air Moving Technologies : le traitement d’air pour L’industrie

Le pôle Neu Air Moving Technologies, spécialisé dans le traitement de l'air en milieu industriel, est intégré au sein de Groupe SFPI depuis plus de 25 ans. Fort de 375 collaborateurs, il a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 1U M€. La majorité de ses sociétés sont basées à La Chapelle d'Armentières, près de Lille. Marc Kupietzki, directeur Marketing / Communication et Customer Service de Delta Neu expose les enjeux de son groupe pour améliorer la qualité de l'air dans l'industrie de précision.

Maintenance et Entreprises :
Quelles sont vos activités et vos actualités ?

Delta Neu, entreprise dédiée à l’amélioration de la qualité de l’air en milieu industriel, a pour vocation d’aider à l'amélioration de la qualité de l'air en milieu industriel, a pour vocation d'aider ses clients à assurer la protection de leur environnement externe et interne. Qu'il s'agisse d'éviter la propagation dans l'atmosphère des poussières et vapeurs nocives ou de protéger le personnel des émanations nuisibles à sa santé, elle lutte contre la pollution par l'utilisation avisée de l'air. Implantée depuis des dizaines d'an- nées dans le domaine de l'aéraulique, l'entreprise développe des techniques de dépoussiérage, filtration, ventilation et transfert de déchets permettant de lutter efficacement contre les nuisances engendrées par les processus d'exploitation. Elle compte, parmi ses clients, les plus grandes sociétés françaises et internationales. Elle travaille également avec de nombreuses PME dans tous les secteurs de l'économie, entreprise qui réunit 180 personnes, opère dans 70 pays et possède 5 filiales (Grande-Bretagne, Belgique, Hollande, Maroc, NEU RLS en France pour la filière bois).

Le transport pneumatique de produits en vrac pour l'industrie, poudres ou granulés, est le cœur du métier de Neu Process depuis une centaine d'années, mais tous les procédés associés ont enrichi sa palette de prestations au fil du temps. Assurant un transport allant de la phase diluée jusqu'à la phase dense très basse vitesse, en aspiration et refoulement, Neu Process conçoit et construit des installations clés en main entièrement automatisées en y intégrant des équipements spécifiques liés au process : dosage, mélange, pesage, tamisage... ou le broyage d'un certain nombre d'ingrédients ou encore stockage, déstockage et transfert. Conception, installation, formation, pièces de rechange, audit, l'entreprise fournit toute une gamme de solutions pour les industries alimentaire, pharmaceutique, plastique, chimique... Rengagement de Neu Process, c'est aussi de trouver des solutions en adéquation avec les normes internationales d'hygiène et de sécurité (Atex). Neu Process réalise une grande partie de son chiffre d'affaires à l'exportation, notamment en Asie du Sud-Est, en Chine et au Moyen-Orient.

Quant à Neu Fevi, elle conçoit et fabrique des ventilateurs industriels depuis 1956. Intégrés aux processus industriels, ses ventilateurs centrifuges et hélicoïdes sont destinés à fonctionner dans des ambiances difficiles : températures extrêmes (-50°c à + 800°c), corrosion, acidité, explosivité... Au sein de sa nouvelle usine de 7000 m2 bénéficiant d'une centrale d'essai et d'un parc machines adapté, l'entreprise maitrise toute la chaine de fabrication : conception, découpe, pliage, formage, soudure, assemblage, validation, tests... L'aéraulique spécifique développée par Neu Fevi lui permet de figurer aujourd'hui parmi les leaders européens du marché et de jouir d'une renommée internationale. Neu Fevi fournit notamment : Areva, Arcelor, Saint Gobain, les verreries cristalleries d'Arqués, les restaurants Me Donald (systèmes d'ex- traction de fumées et de graisses), CMI, Fives, Alstom Energy, Renault Trucks,PSA... Elle réunit une centaine de personnes. Enfin, son capital est détenu à 51 % par l'entreprise Delta Neu qui intègre les ventilateurs dans ses applications globales de traite- ment de l'air et avec laquelle Neu Fevi développe de fortes synergies techniques, financières et commerciales.

En outre, la fabrication d’une gamme très complète de matériels dans le domaine du traitement de l’air, un haut niveau de recherche et de développement et une implantation significative dans certains des secteurs les plus porteurs pour son pôle de traitement de l’air NEU font de l’acquisition de l'acquisition de la société danoise JKF Industri A/S un développement stratégique majeur pour le pôle industriel du Groupe SFPI. Il devient ainsi un des acteurs majeurs des solutions de traitement de l'air en Europe.

Neu propose aujourd'hui à ses clients une prise en charge globale de l'ensemble de leurs besoins industriels susceptibles d'être traités par des techniques de traitement de l'air (aéraulique). Tout au long des lignes de production, le spécialiste des techniques de l'air assure à la fois l'optimisation des process et la protection des opérateurs. Ses techniques de dépoussiérage permettent d'optimiser la productivité et de préserver les salariés, le matériel, la qualité de l'air à l'intérieur de l'atelier et l'environnement à l'extérieur de celui-ci. Elles sont également garantes de la sécurité des zones de production et des opérateurs en protégeant ceux-ci contre les risques d'explosion inhérents à certains types de poussière. En acquérant 98 % des titres de JKF Industri A/S, la société spécialisée dans la fabrication d'équipements et d'installations de dépoussiérage dans tout type d'industries avec des usines présentes au Danemark, en Pologne et en Malaisie, Neu bénéficiera dans cette activité de produits, de marchés et de zones géographiques complémentaires qui lui permettront d'accroître son leadership européen. De plus, JKF Industri A/S a développé une gamme très complète et novatrice de ventilateurs, de filtres, de dépoussiéreurs et de gaines parmi lesquels Neu, expert en technologies de l'air, pourra se sourcer pour développer ses applications. Elle bénéficie, par ailleurs, d'une présence forte dans le secteur agroalimentaire et le secteur du bois, deux secteurs dans lesquels Neu est également particulièrement bien implanté, mais sur des applications et des zones géographiques différentes. Enfin, JKF Industri A/S permettra à Neu de vendre ses produits par le biais de son organisation commerciale bien implantée en Scandinavie, Allemagne, Autriche, Suisse, Pays Baltes, Pologne... tandis que les synergies seront renforcées dans d'autres pays comme en Indonésie, où Neu a déjà réalisé de très importantes installa- tions, comme par exemple pour Bogasari, premier producteur de farine au monde.

Maintenance et Entreprises :
Quels sont les enjeux du traitement de l’air intérieur et de l’entretien des réseaux aérauliques ?

Les réglementations concernant les taux de poussières à l'intérieur des locaux et ateliers de production sont en évolution constante. Le groupe Neu s'y adapte en étudiant des systèmes de captage et de transfert de polluants toujours plus innovants.

Maintenance et Entreprises :
Quelles sont les nouvelles solutions de filtration industrielle ?

Neu Air Moving Technologies et sa filiale Delta Neu, spécialiste de la filtration industrielle et de la qualité de l'air, lancent un nouveau process de décontamination, combinant filtration traditionnelle et technologie de catalyse hétérogène : Deltaclean HighCare. Cette centrale de décontamination de l'air permet, en effet, de détruire les micro-organismes aéroportés dans les ambiances de travail. Cette nouvelle technologie a été développée en partenariat avec le CNRS1 . Elle est particulièrement adaptée au secteur agroalimentaire, où elle répond à de nombreux besoins, par exemple à la problématique régulière de maîtrise de la contamination dans les fromageries. Le secteur agroalimentaire est confronté à des exigences accrues et en permanence à des problématiques santé. Ce mouvement de fond est renforcé par le fait que, même si cela reste encore une minorité, de plus en plus d'industriels développent de nouveaux produits « bio » ou « clean label » limitant le recours aux conservateurs et additifs utilisés pour protéger le produit.

Face aux exigences accrues de produits plus sains, les pratiques du secteur agroalimentaire se rapprochent donc de plus en plus du secteur pharmaceutique, tout en cherchant des voies plus économiques. La microbiologie fournit une approche nouvelle qui complète les dispositifs habituels. Il s'agit non plus de piéger, mais de détruire les micro-organismes. Deltaclean HighCare permet, en effet, un niveau de décontamination de l'air adapté à la classe de propreté choisie par l'industriel, jusqu'à la quasi stérilité en utilisant une combinaison intelligente de filtration mécanique ( filtration à Très Haute Efficacité) et de destruction par catalyse hétérogène des micro-organismes aéroportés (bactéries, virus, levures, moisissures notamment). Il s'agit non plus de piéger, mais de détruire les micro-organismes en entrée et en sortie de filtration existante pour compléter le traitement et aboutir à des classes de propreté qui n'étaient disponibles qu'en laboratoires pharmaceutiques jusqu'à présent. Le principe est d'organiser le contact entre les micro-organismes altérants ou pathogènes et des catalyseurs. Ce contact génère une oxydation du micro-or- ganisme qui entraîne sa minéralisation et sa gazéification par dégradation de sa structure moléculaire. Le système permet de cette manière de réduire les contaminations croisées, d'assurer une mise en surpression ultra propre, de réduire les conservateurs et d'allonger les DLUO et DLC. Il convient particulièrement aux zones à atmosphères contrôlées telles les zones de démoulage. La question de la qualité de l'air est particulièrement aiguë en agroalimentaire, d'autant que certaines productions s'appuient elles-mêmes sur la collaboration de micro-organismes. La bière et sa levure, les fromages et leurs pénicilliums (entre autres), ou encore les produits issus de process enzymatique ont besoin de cette flore dite technologique. La stérilité telle qu'elle est pratiquée par les laboratoires n'est pas toujours de mise dans certains secteurs alimentaires où l'on envisage la protection du produit sous l'angle d'une stratégie de compétition, voire de collaboration entre les micro-organismes. La protection portera sur la réduction des mauvais micro-organismes, en cherchant à éviter tout contact avec des flores dites « altérantes » (Pénicillium, Cladosporium, etc.), modifiant les qualités du produit (saveur, odeurs, aspect...), ou «pathogènes», de type, E-Coli ou Listeria Monocytogènes.

Maintenance et Entreprises :
Quel est l'intérêt de vos prestations et vos solutions par rapport aux autres concurrents ?

Nos prestations sont « clefs en main » et associent toutes les techniques de l'air. Notre rayonnement sur la France et notre déploiement vers l'export nous positionnent en leader de notre marché.

Maintenance et Entreprises :
Quelles sont les innovations dans ce secteur ?

La catalyse hétérogène.

Maintenance et Entreprises :
Quels sont les atouts et les limites de vos solutions ?

Le client a un seul interlocuteur pour tous les sujets environnant les techniques de l'air, que ce soit pour la protection des opérateurs ou l'amélioration des process.

Maintenance et Entreprises :
Quels sont les critères de choix des solutions de filtration industrielle et de prestations de maintenance industrielle ?

Les industriels produisent des polluants très variés : poussières de plomb, de bois, d’aluminium, de Composés Organiques Volatiles, des bactéries, des radioéléments…Le groupe NEU adapte ses systèmes de filtration en fonction de la nature de ces polluants. De même pour nos interventions de maintenance, les équipes NEU sont formées et agréées pour intervenir dans des milieux spécifique, comme par exemple le nucléaire, l’aéronautique, l’automobile…

Maintenance et Entreprises :
Quels conseils pouvez-vous donner dans l’acquisition d’une solution de filtration industrielle et de prestation de maintenance industrielle ?

Le process du client doit être parfaitement maitrisé par nos commerciaux. Cette connaissance permettra de définir les systèmes de captage les plus efficaces, les réseaux de tuyauteries les plus adaptés au transport des polluants, les systèmes de filtration garantissant l'application des normes concernant les rejets dans l'atmosphère et les taux de polluants au poste de travail.

Maintenance et Entreprises :
Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Ne pas maitriser les propriétés physico-chimiques d'un polluant. Ne pas comprendre le process du client.

Maintenance et Entreprises :
Que représente le secteur de la maintenance industrielle et l’industrie dans l’industrie dans votre clientèle ?

Tous nos clients ont des obligations concernant la maintenance annuelle de leurs installations (code du travail). Nos services sont donc orientés pour proposer des contrats adaptés au niveau d'exigence de nos clients.

Maintenance et Entreprises :
Quels conseils pratiques pouvez-vous donner sur l’utilisation de vos produits dans la maintenance industrielle ?

Un système de filtration demande un contrôle périodique pour s’assurer de la qualité de l’air qui est rejetée. Le groupe NEU propose des instruments de lecture digitale permettant de vérifier en permanence la qualité de l’air qui est rejeté par un système de filtration. La maintenance préventive se transforme donc en maintenance prédictive.

Maintenance et Entreprises :
Quels sont les points de vigilance dans l’utilisation des produits par un professionnel de la maintenance industrielle ?

La vigilance doit se porter sur les interventions à l'intérieur des systèmes de filtration. En effet, ceux-ci concentrent tous les polluants évoqués (bactéries, poussières et vapeurs nocives et explosives, radioéléments...). Il faut donc que les intervenants soient formés (Atex, Mase, Qualianor, Cefri...) pour adapter leurs protections et procédures au contexte du chantier.

Maintenance et Entreprises :
Pouvez-vous nous donner des exemples d’utilisation de solutions de filtration industrielle et de prestation de maintenance industrielle ?

EDF a fait appel à notre société pour des bâtiments de réacteurs de centrales nucléaires. Delta Neu lui a proposé une gamme de groupe déprimogène dédiée à la protection des intervenants en maintenance. Autre exemple : Delta Neu assure la maintenance d'un parc de dépoussiéreurs pour le Technocentre Renault dédié à la recherche et au développement des véhicules.

Source : Maintenance et Entreprises 5/11/ 2017

NEU s’adjuge le Danois JKF Industri

La Chapelle d’Armentières va conforter un peu plus sa place de capitale industrielle du traitement de l’air. NEU, le pôle aéraulique du groupe SFPI y comptent la majorité de ses entreprises qui pèse un total de 375 personnes pour un chiffre d’affaires de 74M€ l’an dernier.

Ce pôle s’enrichit en effet d’un acteur européen puissant, le danois JKF Industri, qui pèse la moitié de sa taille, avec un chiffre d’affaires de 33 M€ et un effectif de 280 salariés. La société était détenue par le fonds Maj Investi et plusieurs actionnaires minoritaires qui cèdent leurs parts. Le management reste propriétaire de 2% des titres. L’opération est financée sur emprunt bancaire.

L’acquisition est présentée comme très complémentaire, avec une spécialisation dans les équipements et l’installation de dépoussiérage en milieu industriel. JKF Industri comptes des usines au Danemark, en Pologne et en Malaisie. Un positionnement qui doit conforter le leadership européen de NEU en lui apportant des marchés et des zones géographiques complémentaires. Le Groupe n’indique pas si cette acquisition impactera favorablement le site nordiste. En revanche le pôle NEU compte se sourcer largement dans la gamme novatrice de ventilateurs, filtres, dépoussiéreurs et gaines développées par JKF Industri. La maison-maire, Groupe SFPI, cotée sur Euronext Paris, emploie quant à elle 3870 collaborateurs.

Source : ECU 121 Edition N°75 Octobre 2017 Olivier Ducuing : NEU s’adjuge le danois JKF Industri