LE JOURNAL DU VRAC janv-fev 2016 : Transfert en phase diluée pour l’EVA coréenne

Le fournisseur mondial de produits pétrochimiques sud-coréen LG ChemLtd fait appel à la société Neu Process pour la conception, la fourniture et la mise en service d’une installation de transfert pneumatique entièrement automatisée pour les granulés de LDPE/EVA de son site de Deasan. Une reconnaissance du savoir-faire développé dans le domaine des polymères et en particulier de l’EVA par la composante du groupe NEU

Filiale du groupe mondial LG, spécialisée dans la pétrochimie, la production de batteries électriques et la fabrication de composants automobiles, la société sud-coréenne LG Chem Ltd, pointe parmi les plus grands acteurs mondiaux de la chimie. L'industriel est notamment sur le point de devenir le fournisseur mondial de cellules d'ion de lithium pour des véhicules électriques. Important producteur de matières plastiques courantes telles que l'acrylonitrile butadiène styrène (ABS), styrène acryloni-trile (SAN) et de chlorure de polyvinyle (PVC). Il produit également des matières premières et des additifs spéciaux, polyoléfines, caoutchouc synthétique, styrénique, ainsi que des polymères de performance, plastiques techniques, élastomères, résines conductrices, et de nombreux autres produits chimiques.

Dans le cadre du développement de sa production d'éthy-lène vinyl acétate (EVA), LG Chem Ltd a fait appel au groupe Neu International Process spécialisé dans la concep-tion et la réalisation d'installations liées au transfert et au process des poudres et des granulés, dont l'expérience est reconnue dans le domaine des polymères et en particulier de l'EVA. Ce polymère est utilisé pour des applications aussi diverses que la fabrication de conteneurs en méde-cine, de films de protection, de chaussures, ou encore d'ad-hésifs thermo fusibles, de câbles et gaines de câbles ainsi que des films « encapsulant » pour panneaux solaires. Le site de Daesan concerné est un site portuaire reconnu pour son activité pétrochimique de dimension mondiale situé dans le nord-ouest de la Corée du Sud, au bord de la mer Jaune. Le projet concernait une installation de transfert de 140 000 tonnes/an de granulés de polyéthylène basse den-sité (LDPE/EVA), d'utilitaires et d'installations connexes.

Transfert de granulés en phase diluée

En sortie de l'unité de granulation, les granulés de LDPE/ EVA sont transférés par système pneumatique vers les différents silos de l'unité de production. Afin de respecter les caractéristiques particulières du produit, l'air de convoyage est refroidi à l'eau glacée et les tuyauteries, comme les silos, sont isolés thermiquement. Trois systèmes de transfert se succèdent pour la prise en charge de la matière. Le premier transfère les granulés depuis une trémie tampon de réception jusqu'aux silos d'analyse. Le second distribue les granulés aux silos intermédiaires affectés à chaque grade. Enfin, le troisième système alimente les silos d'ensachage, de chargement vrac ou de mélange, à partir des silos intermédiaires. Pour éviter la formation d'agglomérats avec des produits stagnants, les silos d'analyse et les silos intermédiaires sont équipés de boucles de recirculation. C'est la technologie de la phase diluée qui a été adoptée pour toutes ces lignes de transfert.

Source : Transfert en phase diluée pour l’EVA coréenne (Janvier-Février 2016), LE JOURNAL DU VRAC, N°106, pp. 52-53